A - Mirages gravitationnels

Nous avons précédemment vu que les rayons de la lumière étaient déviés par des différences de milieu. Il y a aussi une autre sorte de mirage observée par Einstein mais qui ne se produit pas directement sur Terre, les mirages gravitationnels. Dans ce cas, la lumière est déviée par la matière. La présence d'une grande quantité de matière fait subir un effet "loupe" aux rayons de lumière. Mais il est nécessaire que ce soit une grande quantité de matière, c'est pourquoi ce phénomène n'est pas observable sur Terre, mais bien depuis la Terre car il se produit dans l'espace. Il n'est possible de trouver d'aussi énormes quantités de matière que dans l'espace. Ainsi ce sont des corps comme le soleil, ou d'autres galaxies, une étoile, ou encore un trou noir, qui dévient la lumière que nous envoie les étoiles quand elle passe à leur proximité.

 

Si la déformation que provoque le corps est assez puissante, on peut assister à un mirage gravitationnel, c'est à dire plusieurs images d'un même corps mais à des endroits différents. On peut voir par exemple ce mirage gravitationnel:

 

Photographie de l'agence spatiale européenne prise par le télescope Hubble d'un quasar situé à 8 milliards d'années lumière de la terre. Il n'y a qu'un quasar, celui du centre, les autres ne sont que ses images déformées par une galaxie située entre la Terre et ce quasar, à environ 400 millions d'années lumière de la Terre.

Retour à l'accueil 

Page précédente: Fata Morgana et Fata Bromosa 

Page suivante: L'arc-en-ciel

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site